DISPARITION DE CHRISTIAN BOURGOIS

Christian Bourgois est mort hier, jeudi 20 décembre. 


Comme pour beaucoup, ma formation de lecteur doit beaucoup au catalogue extraordinaire que cet éditeur a élaboré tout au long de sa carrière. Il affirmait la nécessité pour un éditeur de résister à la facilité, aux études de marchés, au goût du jour.

Il y a quelques années quand j'ai commencé à écrire, j'ai envoyé mon premier manuscrit à Christian Bourgois. Quelques semaines plus tard, j'ai reçu un courrier dans lequel il me disait que mon texte lui avait paru suffisamment original pour le confier à l'un de ses lecteurs. Il me donnait ensuite quelques recommandations, orientations, m'encourageait à poursuivre. 

Cette lettre, reçue parmi une quantité de lettres types d'éditeurs qui refusaient mon texte sans explication, m'accompagne depuis. Même si le texte en question n'a pas été retenu par Christian Bourgois, ses mots, chaque fois que je me suis senti sur le point de tout envoyer valdinguer, m'ont aidé à poursuivre.

Christian Bourgois est mort hier, juste avant l'hiver, qui sera froid a n'en pas douter.

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *