JOURNAL EN (DIX) LIGNE(S) #17

Bonne avancée dans le roman en cours. J'ai enfin trouvé comment introduire l'histoire du père et ménager un effet de révélation quelque cinquante pages plus loin. Si le parcours de mon personnage est venu facilement, s'est imposé même dans son dénouement, certains points de son histoire familiale restaient en suspens. Celui du père entre autres. Clin d’œil : j'ai pu glissé dans le passage en question, au début du roman, une allusion à Star Wars. Comme dans Le Mexicain, comme dans Le Karatéka, la question du père disparu est revenue. J'ai perdu le mien lorsque j'avais vingt ans. Le thème traverse mes textes, s'impose sans que j'y puisse grand chose. Je ne cherche pas d'ailleurs à le chasser, ne sais pas non plus s'il y a quelque chose d'irrésolu de ce côté-là. L'auto-analyse par l'écriture romanesque est assez peu efficace...
 

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *