LE LIVRE QUE JE NE VOULAIS PAS ECRIRE, ERWAN LARHER


Si je voulais être caricatural, je réduirais le livre d'Erwan Larher à deux questions : où sont passées mes santiags ? Est-ce que je rebanderai un jour ? Le livre est bien plus évidemment que ces deux questions nombrilistes. Il parvient a faire d'une expérience, d'un traumatisme personnel, celui vécu par l'auteur présent au Bataclan le 13 novembre 2015, touché, pardonnez-moi la facilité, en son fondement, notre histoire à tous. Ce qui est le cas. Nous avons tous vécu, différemment certes, cet événement. Il s'agit bien donc de notre histoire. Et d'ailleurs même ces deux questions, sur ses bottes et sa bite, sont les questions que nous nous sommes tous posées après ces attentats. Parviendrons-nous à nous relever, à nous tenir debout ? Sera-t-il possible de jouir à nouveau dans ce monde-là ? Revenir à la normale, même si cette expression ne veut pas dire grand chose, est le désir que nous avons tous eu après le 13 novembre. Comme le retour en enfance, nous avons vite compris que cela ne serait pas possible. Ce qui n'empêche pas l'autodérision de l'auteur. Lorsqu'on s'étonne du fait qu'il ne regarde jamais ses cicatrices, il répond que tout cela est derrière lui... J'habite à mi-chemin entre le Bataclan et la Belle Equipe. Comme chacun (peu importe où l'on habite), de mon point de vue, j'ai eu le sentiment d'être au coeur de l'événement. Erwan nous écrit que ce sentiment n'est pas usurpé. L'expérience est unique, le livre est lui universel. Le dernier mot* est sans doute aucun la seule chose qui vaille la peine : amour. Erwan a la délicatesse de le laisser à quelqu'un d'autre. De bout en bout,  un bel exemple d'humanité.

* N'en déplaise à certains critiques qui se targuent de ne pas lire les livres jusqu'au bout, les dernières pages comptent.

Le Livre que je ne voulais pas écrire - Erwan Larher
Le Livre que je ne voulais pas écrire - Erwan Larher
Pour l'acheter : Place des libraires, Fnac ou Amazon
 

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *